logo-bebeuf

Atrium

La plate-forme participative de partage des connaissances du Collège Jean-de-Brébeuf. Blogues, actualités et bases de connaissance.

Actualités

Un finissant de Brébeuf remporte une bourse d’études TD

Depuis plus de vingt ans, la banque Toronto-Dominion (TD) offre annuellement une vingtaine de bourses d’études à de jeunes Canadiens qui font preuve de leadeurship dans leur collectivité. Cette année, l’un des finissants du Collège Jean-de-Brébeuf, M. Martin-Olivier Dagenais, a remporté l’une d’entre elles. D’une valeur de 70 000 $, cette dernière lui permettra de réaliser un baccalauréat en toute quiétude dans l’université de son choix.

C’est par l’entremise des médias sociaux que Martin-Olivier a découvert l’existence du programme de bourses d’études TD pour le leadeurship communautaire. Ayant une connaissance en commun avec l’un des anciens lauréats, il a appris par hasard que l’institution financière octroyait ce genre de soutien financier.

« Après avoir vu ça passer, je me suis renseigné un peu et j’ai vu que je répondais aux critères, alors j’ai décidé de faire une demande », relève-t-il.

S’adressant aux jeunes Canadiens qui terminent leur dernière année d’études secondaires ou collégiales, les bourses d’études TD sont attribuées à des étudiants qui ont obtenu une moyenne générale d’au moins 75 % au cours de leur dernière année scolaire complète, mais surtout, qui ont fait preuve d’un leadeurship exemplaire auprès de leur communauté.

Chaque année, des milliers de participants de partout à travers le pays appliquent au programme de la TD dans l’espoir d’obtenir une bourse d’études.

« La bourse est de 70 000 $ en tout, relève Martin-Olivier. Il y a une partie qui sert à financer directement les études pendant quatre ans et une autre qui se veut une aide monétaire supplémentaire. Mais la bourse vaut beaucoup plus que ça parce qu’elle donne accès à des offres d’emploi à la TD et qu’elle ouvre plein de portes aux lauréats. En fait, ce qui est vraiment génial, c’est qu’elle déleste les étudiants des inquiétudes qu’ils peuvent avoir au sujet de leur parcours universitaire et qu’elle leur permet de se concentrer sur leurs études et les projets qui leur tiennent à cœur. »

Pour poser leur candidature, les aspirants boursiers doivent concocter un dossier comprenant une lettre de présentation qui décrit la nature de leur engagement communautaire, des lettres de recommandation et de soutien ainsi qu’un relevé de notes officiel.

Toutes les demandes sont attentivement examinées, mais seuls 80 candidats sont retenus à titre de finalistes. Ces derniers sont invités à prendre part à un entretien avec l’un des comités de sélection du programme, lesquels sont constitués de personnalités influentes issues de diverses collectivités canadiennes. Au terme de ce processus, 20 boursiers sont désignés.

S’engager pour lutter contre la pauvreté

Faisant preuve d’une sincère humilité, Martin-Olivier s’est dit à la fois surpris et touché de se voir accorder la bourse d’études TD. Mais pour quiconque connait l’implication du jeune homme auprès de sa communauté, cette récompense ne peut sembler qu’amplement méritée.

Sensible aux besoins des gens issus de milieux défavorisés et désireux de faire sa part en matière de lutte contre la pauvreté, le finissant de Brébeuf a notamment lancé en 2016 Exception, un programme de mentorat pour les élèves du secondaire d’un des quartiers à faible revenu de Montréal. Ayant pour objectif de préparer les futurs leadeurs, celui-ci jumèle des jeunes du secondaire vivant des difficultés scolaires et socioéconomiques à des mentors du collégial. Le programme permet également d’amasser des fonds pour une bourse.

Mais ce n’est pas tout, Martin-Olivier fait aussi régulièrement du bénévolat dans un refuge pour sans-abris, la Maison du Père, et il s’est investi auprès de l’organisme Promis, lequel vise à favoriser une saine intégration des immigrants et réfugiés à la société québécoise. De plus, il s’est impliqué dans la gouvernance étudiante pendant toute la durée de ses études collégiales.

Bien qu’il n’ait pas encore décidé à quelle université il poursuivra ses études supérieures, Martin-Olivier a pris la décision de faire un baccalauréat en droit l’an prochain. Parallèlement à celui-ci, il compte bien continuer à s’investir dans sa collectivité.

« J’ai plein de projets et j’ai l’intention de poursuivre mes activités communautaires, confirme-t-il. C’est vraiment important pour moi et je suis très content que la bourse TD me donne un coup de pouce pour le faire! »

Pour en apprendre davantage sur les bourses TD et sur les lauréats de cette année.

Thèmes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Collège de Jean-de-Brébeuf - 3200, chemin de la Côte-Sainte-catherine
Montréal (Québec) H3T 1C1 - Téléphone: 514 342-9342

Tous droits réservés - Collège Jean-de-Brébeuf 2017