logo-bebeuf

Atrium

La plate-forme participative de partage des connaissances du Collège Jean-de-Brébeuf. Blogues, actualités et bases de connaissance.

Actualités

Développement durable et protection de l’environnement

Brébeuf encourage ses élèves à devenir de bons écocitoyens

Engagé dans une démarche de développement durable depuis maintenant plus d’une décennie, le Collège Jean-de-Brébeuf a réellement à cœur la protection de l’environnement. Désireux de transmettre des valeurs écocitoyennes à ses élèves, il leur offre un milieu de vie où, tout au long de leur parcours scolaire, les activités de sensibilisation à l’écologie et la biodiversité sont à la fois nombreuses et diversifiées. Tour d’horizon.

« Il y a des activités stimulantes pour les jeunes de tous les niveaux », avance d’entrée de jeu Samuel Couture-Brière, animateur de l’engagement communautaire à Brébeuf.

Dès leur entrée au secondaire, par exemple, les élèves du profil international sont appelés à prendre part à des projets d’éducation à l’environnement.

« L’an dernier, les élèves ont participé à une activité qui s’appelle SEM’AIL. C’est un projet qui a été lancé par le Biodôme il y a quelques années et qui vise à réintroduire l’ail des bois dans les écosystèmes », commente M. Couture-Brière.

L’activité s’est échelonnée tout au long de l’année. À l’automne, les jeunes ont prélevé des échantillons de sol dans le boisé derrière l’école, puis les ont apportés au Biodôme pour les faire analyser. Ça a notamment été l’occasion pour eux d’en apprendre davantage sur les conditions propices à la survie de l’ail des bois.

Au printemps, une biologiste du Biodôme a offert aux élèves un atelier sur la conservation de la biodiversité. Puis, ces derniers sont allés planter des graines d’ail des bois dans le boisé derrière l’école. Ainsi, chaque élève impliqué dans le projet est devenu un acteur en conservation de la biodiversité au Québec.

« Plusieurs autres activités se sont greffées à ce projet-là, relève M. Couture-Brière. On a fait un rallye d’identification d’arbres dans le boisé, organisé un lunch zéro déchets, calculé l’empreinte carbone des jeunes, donné un atelier de fabrication de nichoirs pour les chauves-souris… Les élèves ont aussi fait le nettoyage du boisé! »

Dans le même esprit, des élèves de quatrième et cinquième secondaire ont eu la chance de prendre part à plusieurs activités de sensibilisation à la biodiversité et à l’agriculture urbaine par l’entremise du comité environnement.

« On a fait des choses super intéressantes comme la création d’un jardin de micropousses, souligne l’animateur de l’engagement communautaire du Collège. Au début de l’année, on a installé dans mon bureau une étagère avec des lumières pour faire des semis. On avait plusieurs variétés de micropousses : du tournesol, du sarrasin, des pois, etc. Ça nous a donné quelques récoltes qu’on a distribuées à des membres du personnel et des élèves. C’était vraiment enrichissant comme activité. »

Avec le soutien de l’Association des parents et de Coopsco, les jeunes ont également créé un système aquaponique qu’ils ont installé dans le local de M. Couture-Brière. Pour ce faire, ils se sont inspirés de la ferme verticale conçue par l’organisme Écosystèmes alimentaires urbains (ÉAU) et érigée au marché Jean-Talon.

« Le système qui était au marché était fait de deux conteneurs superposés, explique M. Couture-Brière. Dans le bas, il y avait des tilapias propres à la consommation et dans le haut, il y avait une serre qui permettait de faire pousser toutes sortes de légumes (…). On a créé une version réduite du système. L’Association des parents et Coopsco nous ont beaucoup aidés parce que c’est un projet qui coûtait cher à réaliser. Dans le bas, on a aménagé un bassin avec des poissons rouges et dans le haut, on a fait un jardin. On a fait pousser des poivrons, du chou frisé, du basilic, de la menthe, etc. Ça a été très éducatif pour tout le monde! »

Question de partager ce qu’ils ont appris lors du projet, des membres du comité environnement ont monté un atelier qu’ils ont présenté aux jeunes de première secondaire. Ils leur ont notamment expliqué comment ils avaient construit la ferme verticale, de quelle manière elle fonctionnait et pourquoi ce type d’initiatives était pertinent en milieu urbain.

Plusieurs élèves ont aussi mis la main à la pâte dans le jardin communautaire du Collège. « On a essayé de l’agrandir un peu et d’y appliquer certains principes de permaculture. Les jeunes s’en sont occupés tout l’été! On a eu une belle récolte », confie l’animateur de l’engagement communautaire.

Les élèves de tous les niveaux ont aussi pu se familiariser avec l’apiculture urbaine grâce aux ruches qui ont été installées sur l’un des toits de l’école.

« On fait affaire avec l’entreprise Alvéole, indique M. Couture-Brière. C’est elle qui est chargée de l’entretien des ruches, mais nos élèves reçoivent des ateliers pédagogiques sur l’apiculture. Ce qui est super, c’est qu’on voit souvent les abeilles butiner dans le jardin communautaire; le lien est vraiment direct. »

Plusieurs conférences ayant un lien étroit avec le développement durable et la protection de l’environnement ont également été offertes aux élèves.

Cette année, plusieurs activités de sensibilisation seront reconduites, mais bon nombre de nouveaux projets s’ajouteront à ceux déjà existants.

« On est en train de créer des partenariats avec des organismes pour proposer de nouveaux projets aux élèves, confirme M. Couture-Brière. On va continuer à offrir des conférences et à organiser des activités de sensibilisation. Les élèves ne manqueront pas de choix, c’est certain! »

Thèmes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Collège de Jean-de-Brébeuf - 3200, chemin de la Côte-Sainte-catherine
Montréal (Québec) H3T 1C1 - Téléphone: 514 342-9342

Tous droits réservés - Collège Jean-de-Brébeuf 2017