logo-bebeuf

Atrium

La plate-forme participative de partage des connaissances du Collège Jean-de-Brébeuf. Blogues, actualités et bases de connaissance.

Blogueurs invités

Bouger à l’étranger

Au cours de la semaine de vacances pascales, plusieurs élèves du secondaire ont eu l’opportunité de voyager à l’étranger. Que ce soit en Grèce, en Italie, en France ou à New York, nos étudiants ont eu l’occasion de voir des lieux emblématiques et d’une richesse culturelle inouïe. J’ai eu le grand plaisir d’accompagner les élèves de 5e secondaire dans la ville aux immenses gratte-ciel. On pourrait presque dire que nous faisions un pèlerinage puisque nous avons assisté au match Canadiens-Devils à l’amphithéâtre AmeriHealth, le domicile des Devils.

Bien que fortement minoritaires et en territoire ennemi, il fallait entendre nos étudiants scander « Go Habs Go! » pour comprendre qu’ils n’étaient pas du tout intimidés par la foule hostile aux Glorieux. Le match s’est terminé en fusillade par une défaite des Canadiens, mais l’ambiance était au rendez-vous. Les plus téméraires des partisans du Canadien n’ont pas hésité à répondre aux invectives des fans des Devils en mimant des coups de golf pour rappeler que l’équipe du New Jersey était écartée de la course aux séries depuis belle lurette!


(Crédits des photos de hockey : Daniel Dubreuil)

Bouger à l’étranger (suite)

Lors du séjour effectué pendant le congé pascal, les élèves du secondaire ont eu l’occasion de se promener et de magasiner sur la 5e Avenue, de voir Times Square et de faire « un safari photo » dans Central Park. Les élèves ne se sont donc pas contentés d’être spectateurs lors de ce voyage. Entre deux longs déplacements d’autobus de 7 heures, on peut comprendre qu’ils aient eu envie de se dégourdir les jambes! Ce qu’ils firent lors d’un match de soccer improvisé au parc entre les rues Chrystie et Grand (à la frontière entre la petite Italie et le Chinatown). Je crois que bouger ainsi dans un pays étranger est une façon de le découvrir et de créer des souvenirs impérissables.

En effet, si on s’attend à vivre un choc culturel en se retrouvant à New-York, en visitant ses musées et en admirant ses gratte-ciels, on oublie parfois les loisirs plus légers; c’est agréable de faire du sport spontanément lors des temps libres. C’est même une très bonne façon de se sentir bien dans une ville, de se l’approprier, en quelque sorte, tout en ressentant l’excitation du dépaysement et de l’inconnu.

(Crédits des photos match de soccer : PE Nantel)

Thèmes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Collège de Jean-de-Brébeuf - 3200, chemin de la Côte-Sainte-catherine
Montréal (Québec) H3T 1C1 - Téléphone: 514 342-9342

Tous droits réservés - Collège Jean-de-Brébeuf 2018