logo-bebeuf

Atrium

La plate-forme participative de partage des connaissances du Collège Jean-de-Brébeuf. Blogues, actualités et bases de connaissance.

Actualités

Natacha Papieau marchait avec les Premières Nations le 27 septembre

Natacha Papieau (3e personne en partant de la droite)

Natacha Papieau (3e personne en partant de la droite)

Natacha Papieau, étudiante en B.I. Sciences humaines profil économie réagit quelques jours après la marche pour la planète du 27 septembre.

Pourquoi avez-vous participé à la marche du 27 septembre?

Natacha Papieau : « Il n’y a pas grand-chose à dire à part que c’est au gouvernement d’utiliser son leadership pour empêcher d’aggraver le réchauffement climatique.

Malheureusement, ce n’est pas le cas, alors c’est notre devoir en tant que citoyen(ne)s de descendre dans les rues rappeler aux politicien(ne)s leurs propres devoirs envers la population et la planète. »

Quelques jours sont passés, quel est votre sentiment par rapport à cet événement?

Natacha Papieau : « D’abord, je suis extrêmement reconnaissante aux organisateurs d’avoir mis les communautés autochtones à l’avant-plan.

Je tenais la bannière de front aux côtés des Premières Nations qui ont protégé la Terre-Mère depuis toujours et qui continuent de le faire. Cette marche montrait l’unité de la population envers l’urgence climatique et celles qui suivront auront le même effet.

Ensuite, c’est vrai qu’une fois l’atmosphère énergisante d’une manif redescendue, il y a un vide. Cependant, ça ne signifie pas la fin de la lutte pour la planète. On continue, de manière individuelle et collective, à faire notre part et à se mobiliser pour marteler le même message aux gouvernements jusqu’à ce qu’ils prennent des mesures concrètes en faveur de la protection de l’environnement. »

Natacha Papieau

Quelles sont les actions concrètes que vous faites pour réduire votre impact environnemental?

Natacha Papieau : « Le compostage et le recyclage vont de soi. Autrement, je réduis au maximum ma consommation d’eau ; donc pas de douche de 4 heures.

Mon appartement est chauffé à 20°C l’hiver, pas plus. Les lumières sont éteintes dès que je quitte une pièce. On ne fait pas de gaspillage, alimentaire ou autre.

Si je dois regarder des vidéos, je baisse la qualité au maximum; le numérique est assez dévastateur pour l’environnement, surtout les vidéos et les films.

Une campagne de sensibilisation du Comité Écolo au Collège Brébeuf s’en vient, alors il y aura plein d’autres initiatives pour aider la planète. »

Natacha papieau 3

Thèmes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Collège de Jean-de-Brébeuf - 3200, chemin de la Côte-Sainte-catherine
Montréal (Québec) H3T 1C1 - Téléphone: 514 342-9342

Tous droits réservés - Collège Jean-de-Brébeuf 2019